La cigarette électronique est fournie avec des kits, elle est munie d’un chargeur. Vous pouvez donc charger votre cigarette électronique par l’entrée d’un port USB. Certes, elle est peut-être moins inoffensive que la cigarette classique pour la santé, mais qu’en est-il des risques digitaux qu’elle peut causer ?

Mode de transmission des malwares

En effet, la cigarette électronique est équipée de chargeur de type USB qu’il faut connecter à un pc. De ce fait, la cigarette électronique serait un outil idéal pour attaquer un système informatique et diffuser un malware. L’hacker n’aurait qu’à brancher la batterie sur un outil intelligent pour briser ensuite les systèmes de sécurité cybernétique. C’est donc la batterie qui se branche directement à une entrée usb via un câble qui est utilisé par l’hacker.
Avec des commandes simples, il est tout à fait possible d’installer des logiciels malveillants ou d’émettre des commandes arbitraires sur n’importe quel ordinateur.
Cependant, il ne faut pas s’attendre à de grande cyber attaque mondial car même si une e-cigarette peut contenir des logiciels malveillants, son espace est très limité. Mais cela suffit à voler des données importantes à quelqu’un, comme des mots de passe, des codes bancaires et tous les documents confidentiels dans l’ordinateur attaqué.

Choix important de la e-cigarette

Il est donc important de bien choisir la boutique cigarette electronique et la marque que l’on utilise afin d’avoir la meilleure qualité possible et minimiser les risques, que ce soit pour la santé ou autre, car comme tous produit, il existe des contrefaçons bien plus abordable est voir même très peu coûteux que l’on pourrait qualifier de produits bas de gamme. Mais en raison du prix, de nombreux client pourrait être attiré pas ces produits contrefaits qui sont possiblement infecté par des malwares. Les experts en sécurité informatique conseillent de ne pas acheter des cigarettes électroniques bon marché, ce qui évitera de se retrouver avec un PC infecté par un malware de type BadUSB qui se transmet via le port USB et qu’il est actuellement impossible de désinstaller. La désactivation des ports USB des PC sensibles est également une solution proposée par les experts en sécurité informatique.